Sevres Outdoors

Emilie Brout et Maxime Marion

Dérives, 2011-2013

Galerie 22,48m2
Installation vidéo générative, dimensions variables / Generative video installation, variables dimensions

L’artiste

Émilie Brout et Maxime Marion sont nés en France en 1982 et 1985. Ils vivent et travaillent à Vincennes.
Respectivement diplômés des Ecoles Supérieures d’Art de Nancy et d’Aix-en-Provence, leur collaboration a débuté à la suite du cycle Ensad Lab de l’Ecole des Arts décoratifs de Paris. Leur démarche repose sur une pratique de la réappropriation : à partir de collections de documents organisés en bases de données qu’ils créent ou sélectionnent en ligne, ils questionnent le rapport que nous entretenons avec les images. Explorant ce qui relève du commun, ils interrogent de manière sensible les modalités de circulation, les moyens de diffusion et l’histoire des données au sein des réseaux.

Emilie Brout and Maxime Marion were born in France in 1982 and 1985. They currently live and work in Vincennes.
Respectively trained at Nancy and Aix-en-Provence Ecoles supérieures d’Art, they started collaborating further to their Ensad Lab course at Ecole des Arts décoratifs de Paris. They develop an approach based on appropriation. Using collections of documents organized in databases (cinematographic excerpts, vernacular photography, dynamic maps…) that they create or find online, they question the relation we have with images. Exploring the concept of common, they examine in a sensitive way the modalities of production, the means of dissemination and the history of data inside networks. They produce artworks trying to give substance and relief to these horizontal qualified information.

L’oeuvre

Dérives est un film qui propose une approche narrative inédite via un système de montage automatique et infini. Des milliers de courts extraits ont été préalablement sélectionnés et annotés en fonction de près de deux cents critères tels que la quantité d’eau, sa typologie ou son degré d’intensité. Le montage de ces séquences offre au spectateur un nouveau film à part entière où l’eau devient le sujet principal, en plus d’un voyage dans son histoire au cinéma – de L’Arroseur arrosé des frères Lumière (1895) à Titanic de James Cameron (1997) en passant par Le Couteau dans l’eau de Roman Polanski (1962).

« Dérives » (Drifts) proposes an innovating approach of the narrative thanks to an infinite automatic editing system. Thousands of short cinematographic extracts had first been chosen and commented according to two hundreds tags such as water quantity, typology or degree of intensity, each one picturing water differently.
The editing of these sequences offers to the spectator an entirely new film in which water becomes the main subject in addition to a journey through its history in the cinema: from « The Waterer Watered » by frères Lumière (1895) to « Titanic » by James Cameron (1997) through « Knife in the Water » by Roman Polanski (1962).


Galerie 22,48m2

Site internet: www.2248m2.com
Contact: contact@2248m2.com
Facebook: www.facebook.com/pages/2248-m²

Facebooktwittergoogle_pluspinterest