Sevres Outdoors

Paz Corona

Enredadera, 2015

Galerie Les Filles du Calvaire
Résine et lierre artificiel, 170x50x50 cm / Resin and artificial ivy

L’artiste

Paz Corona est née en 1968 au Chili. Elle vit et travaille à Paris. Psychanalyste, membre de l’Ecole freudienne et enseignante au Collège freudien à Paris, elle n’avait, jusqu’en 2011, montré son travail qu’à des proches.
Elle explique que sa pratique artistique est indexée à son inconscient et que les personnages qu’elle représente ne font pas référence à des êtres réels mais à des projections. Pour elle, le portrait est impossible, on ne peut montrer que des parcelles. A travers ses portraits, entre présence et absence, c’est le réel qu’elle cherche ainsi à saisir.

Paz Corona was born in Chile in 1968. She lives and works in Paris.
She is a psychoanalyst, member of the Freudian School and a teacher at College Freudien in Paris. Since 2011, she had never shown her work except to close relations.
She explains her work as indexed on her unconscious. The characters she represents are not real beings but projections. According to her, portrait is impossible, one can only show morsels.
Through her portraits between presence and absence, she tries to grasp the world’s reality.

L’oeuvre

Paz Corona déploie son travail autour du thème des embrouilles du corps. Que l’homme soit un corps, autant qu’une âme, de cela personne ne doute. Mais seulement voilà… En vérité son corps il ne l’est pas. L’homme n’est pas son corps mais il l’a.
Enredadera est le nom que Paz Corona a donné à cette « Embrouille » car en espagnol, sa langue d’origine, Enredadera, qui signifie le lierre (la plante grimpante), équivoque avec Enredo c’est-à-dire «embrouille».

Paz Corona works around the theme of tangled bodies.
No one has any doubts that men are both bodies and souls. But… He is not really. His body. He is not his body, he has a body.
Enredadera is the name given by Paz Corona to that « Muddle » because in spanish, her native language, « Enredadera » has an ambiguous meaning. It means ivy (the climbing plant) but also « Enredo » that is to say muddle.

Galerie les Filles du Calvaire
Site internet: www.fillesducalvaire.com
Contact: paris@fillesducalvaire.com
Facebook: www.facebook.com/pages/Galerie-Les-filles-du-calvaire

Facebooktwittergoogle_pluspinterest