Sevres Outdoors

Vincent Barré

Anneaux, 2009

Galerie Bernard Jordan
Fonte d’aluminium, 180x120x100 cm et 175x175x100 cm / Cast aluminium

L’artiste

Vincent Barré est né à Vierzon (France) en 1948. Il vit et travaille entre Saint-Firmin des Bois (Loiret) et Paris.
Il est diplômé de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris et est également titulaire d’un doctorat en urbanisme et d’un diplôme d’architecture. Il a exercé l’architecture jusqu’en 1982 avant de consacrer entièrement à la sculpture qu’il a enseignée à l’Ecole des Beaux-arts de Paris jusqu’en 2011.
Ce triple bagage l’amène à porter une réflexion générale sur l’espace urbain et à souvent lier ses volumes à l’architecture avec une attention particulière portée aux questions d’échelle. Lorsqu’il façonne fer, aluminium, acier découpé, terre, caoutchouc, papier ou grès, il cherche à figurer des forces plutôt que des formes. Par l’opposition des pleins et des vides, c’est la matière qui s’exprime.

Born in Vierzon (France) in 1948, Vincent Barré lives and works in Saint-Firmin des Bois (Loiret) and Paris.
Vincent Barré graduated from Paris Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts and holds a PhD in urbanism and also a diploma in architecture. He worked as an architect until 1982 before fully commiting to sculpture, discipline he taught at Paris Ecole des Beaux-Arts until 2011.
This triple expertise allows him to give a deep thought on urban space and link volumes to architecture, with a particular attention to scale matters. When shaping iron, aluminium, steel, rubber, paper or sandstone, he reveals forces more than shapes. By opposing full and void, matter expresses itself.

L’oeuvre

L’oeuvre Anneaux est intimement liée au rapport que Vincent Barré entretient avec l’idée de nature. La métaphore de l’arbre, avec ses anneaux de croissance, sa peau, sa stature… Cela s’est imposée dès 2003 dans ses premières sculptures dressées pour le monument aux fusillés de la Nivelle à Amilly (Loiret). Posés comme un corps, en attente ou à l’abandon, ces anneaux occupent l’espace comme s’ils avaient toujours été là. Leur forme ouverte et incurvée invite le spectateur à être nourri visuellement sans être accaparé par l’objet.

«Anneaux» (Rings) is intimately linked to Vincent Barré’s relation to the idea of nature. The metaphor of tree, with its rings of growth, its skin, its tall stature…came in 2003 in the first sculptures he did for a memorial monument in Amilly (Loiret – France).
Settled as a body, awaiting or offered , the rings occupy the space as they would have always been there. Their open and curved shape invites viewers to be nourished visually without being monopolized by the object.

Galerie Bernard Jordan
Site internet: www.galeriebernardjordan.com
Contact: galerie@bernard-jordan.com
Facebook: www.facebook.com/galerie.bernardjordan

Facebooktwittergoogle_pluspinterest